Perversion et psychose

d’Orsola Barbéris & Hélène Godefroy

Jeudi 22 novembre 2018 à 21 h
Espace Analytique

Le séminaire sur la Perversion et son rapport à la psychose se poursuit ce jeudi.

Nous rentrons dans le vif du sujet avec la mise en évidence de “la pulsion d’emprise », et son montage au coeur même de la structure.

Nous poursuivrons également, notre élaboration clinique avec cet illustre exemple de la psychanalyse, qu’a été Masud Khan.

Dans la suite de notre questionnement au sujet d’une logique structurale de la perversion, si la névrose est le négatif de la perversion, quand est-il de son rapport à la psychose ? Envisagée en tant que système de défense, la perversion permettrait certains franchissements venant masquer le réel de la psychose et déjouer la décompensation. Sous cet angle, nous aborderons notamment les pratiques sado-masochistes, la pédophilie, la pornographie, l’érotomanie, et autres déviations dont certaines littératures s’exaltent. Bataille, Sacher-Masoch, Sade, Mirbeau viendront compléter notre réflexion clinique et analytique de la perversion au regard de la psychose.