Séminaire de Gorana Bulat-Manenti

L’acte analytique et ses conditions face aux dogmes et aux préjugés tenaces

Mardi 15 septembre 2020 à 21 h

Espace analytique
12 rue de Bourgogne – Paris

Depuis le début de sa création le féminin représente une source d’inspiration inépuisable qui permet à la psychanalyse de se rafraîchir et de se réinventer. Cependant la récitation des dogmes, l’accrochage douteux aux silences arrogants, aux postures méprisantes et autoritaires persistent encore trop souvent, freinant son épanouissement en maintenant les impasses datant des siècles révolus. Certains concepts et un nombre d’attitudes techniques et théoriques rigides sont élevés au rang de vérités éternelles. Les femmes, les homosexuels, les enfants, les personnes âgées, les plus vulnérables parmi nous en souffrent toujours et encore. Quelles sont les pulsions et les angoisses, les refoulements en jeu qui maintiennent une ambiance rétrograde ? De quoi pouvons-nous nous auto- riser à faire différemment ? L’enseignement de Françoise Dolto peut-il nous guider dans cette recherche ? À partir des exemples de la clinique actuelle nous allons examiner les résultats et les problèmes, ouvrir le débat aux idées qui dynamisent et apportent le renouveau à notre métier toujours à reconsidérer et à reconstruire à la lumière d’une nouvelle époque, celle qui nous appartient avec ses apports si souvent occultés.

Gorana BULAT-MANENTI
06 81 40 61 72 // gorana.manenti@icloud.com

Le séminaire aura lieu le 3e mardi du mois, à 21 h, soit les 15 septembre, 20 octobre, 17 novembre 2020, 16 mars et le 18 mai 2021.

Facebook
error: Contenu protégé