Séminaire de Gorana Bulat-Manenti

Comment apporter quelques bulles d’oxygène à la psychanalyse : sinon elle risque d’étouffer sous les dogmes et les préjugés

Mardi 19 février 2019 à 21 h
Espace Analytique
12 rue de Bourgogne 75007 Paris

Pour un accès renouvelé à la clinique psychanalytique
Les changements qui bouleversent notre époque se reflètent-ils dans la pratique analytique? La psychanalyse, bougera-t-elle pour survivre ou se laissera-t-elle emporter par des dogmatismes ennuyeux, faute d’un deuil des temps où le patriarcat régnait sans partage? L’efficacité de l’acte analytique relève aussi de la liberté subjective de chaque analyste et de sa capacité à résister aux modes et aux techniques révolues.

Pour essayer d’avancer, nous allons examiner, à partir des moments cliniques, les questions du deuil et de la mélancolie dans leurs expressions spécifiques à notre temps. Nous allons travailler sur la culpabilité et ses différentes causes inconscientes, dont les insoupçonnables formes de répétition façonnent les symptômes de ceux qui viennent nous voir.

Gorana Bulat-Manenti
gorana.bulatmanenti@free.fr

Facebook