Le désir et son interprétation

Séminaire Gricelda Sarmiento

à 21h

2017
Jeudi 9 novembre
Jeudi 21 décembre

2018
Jeudi 29 mars
lundi 9 avril
jeudi 24 mai
jeudi 28 juin

 

Espace analytique, 12 rue Bourgogne, Paris 7

Au cours du débat avec Gérard Pommier et Ph. Lacadée pour la présentation du livre « François Augiéras, L’homme solitaire et la voie du Réel », le désir a été interrogé par la voie des écrivains et des poètes à propos du rapport sublimation/création/désir.

Du côté de notre pratique, les rêves, les lapsus, les symptômes sont des formations de l’inconscient qui mettent fondamentalement en jeu le désir du sujet.

Le noyau de l’interprétation du désir, c’est le fantasme signale Lacan, dans sa différenciation d’avec le voeu.

Le sujet vacille devant l’objet de son désir, c’est pour cela que le désir s’oppose paradoxalement au sujet qui, au moment de « réaliser » son plus prégnant désir, se débrouille pour ne point l’atteindre.

Un des point, parmi d’autres que nous allons traiter tout au long de ce séminaire.

Facebook