Le diable au corps : de l’hérésie perverse au salut par la perversion

Organisé par Claire Gillie

Samedi 26 janvier 2019 de 10 h à 17 h 30
Espace Analytique

12 rue de Bourgogne 75007 Paris

 

 

 

Argument :

Quelle est cette messe noire que pratique le pervers dans le couple diabolique ou diabolisé qu’il institue avec l’autre ? Qui est ce renégat qui s’égare dans sa transhumance pulsionnelle hors des sentiers érotiques de l’enfance, pour convertir l’autre à un nouveau mode de jouir ? Parler de lui, d’elle, et de leur jouissance, n’est-ce pas risquer de s’affilier à leur « discours », eux qui soutiennent être le supposé-savoir de la jouissance de l’autre ?

Matinée de 10 h à 12 h 30

  • Paul-Laurent Assoun : la beauté du diable : esthétique de la perversion
  • Claire Gillie : le feu sacré ; l’art d’être sur les charbons ardents
  • Hélène Godefroy : la perversion et son point d’excès

Après-midi de 14 à 17 h 30

  • Alain Abelhauser : les (nouvelles) diaboliques
  • Ghilaine Jeannot-Pages : l’envers du droit
  • André Michels : fonction heuristique de la perversion
  • Virginie Tournefier : sacrifice et assujettissement volontaire ; une figure de la perversion féminine
Facebook