Séminaire de Gricelda Sarmiento

L’identification du sujet sur fond de Malaise dans la culture

Avec la participation d’Olivier Courtemanche 

22 octobre 2020
Association lacanienne internationale
Fondation maison des sciences de l’homme,
54 Bd, Raspail, Paris 6

Dans le séminaire numéro 9 Lacan distingue la fonction de l’identification symbolique de celle de l’identification imaginaire.Cette distinction est évoquée dans son texte de 1949 « Le stade du miroir comme formateur de la fonction du Je telle qu’elle nous est révélée dans l’expérience psychanalytique». 
La base de la constitution du sujet est déjà impliquée dans ce texte avec le regard et le dire de l’Autre que contribuent à façonner l’identification imaginaire, l’image du corps passant par celle imaginée dans le regard de l’Autre et par sa parole. 

 La théorisation freudo-lacanienne permet-elle de questionner le destin des fonctions symboliques et imaginaires dans le social à une époque où les chancèlements des religions et les secousses économiques et pandémiques se font fortement sentir? 

 La propagande diffusé à la « Bernays » à partir des concepts freudiens, les signifiants lacanniens qui rejoignent les fictions de Bentham, sont ils propices à un tel questionnement ? 

Le quatrième jeudi du mois à 12 h
Salle B1-18 au 1er étage bât. B.
Le 22/10/20 – 26/11/20 – 28/01/21 – 25/02/21 – 25/03/21 – 22/04/21 – 27/5/21 – 24-6-21 

Pour vous connecter au Zoom dans le cas où vous ne pourriez pas vous rendre personnellement envoyez-nous, s’il vous plait, un mail. 
Cordialement, 

Olivier Courtemanche ocourtemanche1@gmail.com 07 68 42 52 53
Gricelda Sarmiento gsarmiento@numericable.fr 06 13 52 57 03

Facebook
error: Contenu protégé