Fondation européenne pour la psychanalyse

Claude Dumézil, Charles Melman, Gérard Pommier et Moustapha Safouan ont créé la Fondation Européenne pour la Psychanalyse en 1991. Son siège est à Rome. Elle a visé en premier lieu à répondre aux menaces de réglementation de la psychanalyse en Europe par Bruxelles.

• Suite : La formation du psychanalyste en Europe
• Historique 
• Statuts

• Lettre de candidature de Jean-Marie Fossey, élu Président de la FEP

Informations

L’affaire du Nouvel Observateur

Le vendredi 25 octobre, nous sommes au Congrès de Palerme. Nous apprenons qu’une tribune vient de paraitre dans le Nouvel Observateur. Elle demande l’interdiction de la psychanalyse dans les tribunaux, et l’interdiction de son enseignement à l’université. Dominique Roth, un contact de Gérard Pommier, nous communique le texte et il propose les grandes lignes d’un droit de réponse. Dans le bar d’un hôtel, le soir du 26 et jusque tard dans la nuit, Aspasie Bali, Gorana Manenti, Gérard Pommier et Jeannette Daccache qui passait dans le hall, rédigent un droit de réponse. Vous pouvez retrouver ces tribunes sur le site du Nouvel Observateur, en tapant « psychanalyse » dans l’onglet recherche. Il nous a paru inutile de chercher à obtenir d’autres signatures, car plusieurs analystes en vue avaient annoncé qu’ils préféraient ne pas répondre. Il nous a semblé qu’entrer dans une discussion pour les convaincre aurait fait perdre du temps. Le dimanche matin, nous envoyons donc notre droit de réponse au Nouvel Observateur.
lire la suite

Newsletter de novembre 2022 
à télécharger

Édito de novembre 2022,
par 
Jean-Marie Fossey

président de la FEP

Et maintenant ?
L’actualité de la guerre, de la criminalité, des répressions d’état, des violences sexuelles, des violences de l’insulte, de l’humiliation, du mépris s’affichent à la une de nos journaux. Violences collectives, individuelles, une actualité qui montre l’ampleur du phénomène. Il faut bien en convenir la violence traverse le temps, les cultures, les groupes sociaux.
Pourquoi ce besoin de ravager, de détruire, parfois même jusqu’à la barbarie, dont la philosophe Simone Weil soulignait ce caractère permanent et universel de la nature humaine ?
La philosophie, le droit, la sociologie, les neurosciences apportent leurs réponses.
Mais Comment saisir ces actes, ce réel qui désorganise le lien social, sans la lecture freudienne de la pulsion. Comment interpréter la brutalité de la violence, les actes de maltraitances, les violences sexuelles, l’humiliation, la haine, sans l’hypothèse de l’inconscient.C’est autour de ces questions que vient de se terminer notre dernier colloque FEP sur Caen «Violences, passages à l’acte qu’en disent des psychanalystes?»

Lire la suite

 

La présence de la psychanalyse à l’université, dans les lieux de soin, dans les laboratoires de recherches dépend de décisions politiques au plus haut niveau.

 IL NOUS FAUT DES AMIS ET
DES CONTACTS À LA
CHAMBRE DES DÉPUTÉS !

Chacun a voté comme il a pu pour les présidentielles …ou bien sest abstenu. Mais ce nest pas fini, car ceux qui en ont assez de ces tours de passe-passe entre droite et extrême droite (savamment orchestrés), vont pouvoir sexprimer. Maintenant vient le temps du vote pour élire les parlementaires. Lexécutif ne pourra rien faire sans le législatif.
Lire la suite…

Accéder à la pétition et signer en ligne 

Covid-19

Antenne de paroles
des psychanalystes bénévoles à l’écoute des soignants

1/ Lire la suite

2/ Vers la liste avec le code d’accès

Les prochains colloques
de la FEP

CAEN
14, 15 et 16 octobre 2022

Violences, passages à l’acte

MADRID
du 16 au 18 décembre 2022

Erotismo & Feminidad

Lire la suite

BARCELONE
du 24 au 27 mai 2023

Convergencia

Deux sites à consulter !

FEP-Barcelona

Revista Trauma

Il faut inscrire
l’interdit de l’inceste
dans la Constitution !

Le 19 septembre 2021, une plateforme d’écoute des victimes d’inceste a été lancée par le gouvernement. Le jour-même, elle a reçu plusieurs centaines d’appels. Il ne se passe plus de semaines sans que la presse révèle des cas de viols incestueux commis sur des enfants, parfois par des parents très connus.
Depuis la loi du 21 avril 2021, sur amendement du gouvernement, de nouvelles infractions sont créées dans le code pénal pour punir les actes sexuels sur les enfants, un double seuil de non-consentement sexuel a été établi, le mot inceste est clairement mentionné, la loi se nomme : « Loi du 21 avril 2021 visant à protéger les mineurs des crimes et délits sexuels et de l’inceste »
C’est assurément une avancée notoire, mais cette loi, si elle condamne l’inceste et de facto renforce son interdit, elle ne nomme pas son interdit !
« Nommer l’interdit, mentionnait Anne-Claude Ambroise-rendu la spécialiste d’histoire de la justice et du crime, c’est donc offrir la possibilité de mieux le cerner à ceux-là mêmes qui l’ignoraient et l’ignorent encore ou ne l’ont simplement pas assimilé. »

Lire la suite

Retrouvez les dates
des prochains séminaires

des membres
de la FEP…

Lire la suite

Facebook
error: Contenu protégé